Dan Cristian Ionescu

12 sept. 2018, 19:42 (Acum 14 ore)

către bcc: eu
Dumnezeu sa-l odihneasca!  S-a mai dus unul dintre marii revizionisti.

BOCAGE-INFO

Gaston-Armand Amaudruz : 1920-2018

START
Le grand nationaliste européen et militant pour la vérité historique
Gaston-Armand Amaudruz est décédé vendredi à l’âge de 97 ans, après plus
de soixante-dix ans de militantisme infatigable.
Son premier essai politique fut publié en 1945 et en 1951, il commença à
éditer le Courrier du Continent, à l’origine la publication d’un petit
parti nationaliste suisse, qui devint le journal personnel d’Amaudruz et
joua un rôle important dans la coordination de l’élite des nationalistes
raciaux européens.
Dès les années 1990, Amaudruz fait campagne contre la tendance aux lois
« antiracistes » et « anti-révisionnistes » dans de nombreux pays
européens et, en avril 2000 (79 ans), il est condamné à 12 mois
d’emprisonnement par un tribunal pénal de Lausanne (Suisse) pour « déni
de l’holocauste ».
Dans son témoignage lors de ce procès, Amaudruz a déclaré courageusement
:
« Si les chiffres de six millions étaient corrects et que les chambres à
gaz existaient, il ne serait pas nécessaire de supprimer les opinions
dissidentes avec une loi muselière. Dans une telle situation, il faut
pouvoir présenter des preuves. L’existence de l’article 261 [Loi
anti-racisme] est le meilleur argument contre la version officielle du
destin des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale. Etant donné que les
médias se réfèrent sans cesse à cette version, les doutes sont
pratiquement obligatoires.
Interrogé par le président du tribunal sur ses opinions racistes,
Amaudruz a répondu : « Oui, mais selon la défintion du Petit Larousse de
1947, qui définit le racisme comme « la théorie de ceux qui cherchent à
défendre l’unité de la race de la nation ».
Interrogé sur son opposition au mélange racial, il a répondu : « Le
mélange de races détruit ce que la nature a créé au fil des ans. Le
racisme protège les droits de toutes les sociétés humaines. » Amaudruz a
réaffirmé sa conviction que« les peuples européens doivent rester blancs
».
END

Un hommage à Gaston-Armand Amaudruz paraîtra dans l’édition de novembre
de Heritage and Destiny.

http://www.heritageanddestiny.com/gaston-armand-amaudruz-1920-2018/